Mon parcours au PLIE

Wahiba arrive au PLIE en juin 2016, elle élève seule ses deux enfants, une fille de 11 ans et un fils de 9 ans handicapé. Elle n’a jamais été scolarisée et présente une dyslexie très gênante pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.
Wahiba a le projet de travailler comme éducatrice spécialisée. Le parcours commence par une remise à niveau linguistique pour mettre de son côté toutes les chances de réussir le concours de moniteur éducateur. Après avoir travaillé d’arrachepied, elle se présente finalement au concours DEAES en novembre 2017 mais elle n’obtient pas une note suffisante. Wahiba s’engage sur une nouvelle prépa fin 2018 mais c’est un nouvel échec au concours d’entrée. Elle obtient la note honorable de 8/20 mais ce n’est toujours pas suffisant…
Entre temps et en parallèle, Wahiba se forme au permis de conduire et suit deux formations numériques.
A l’été 2019, consciente des difficultés pour atteindre son projet d’éducatrice, Wahiba a le courage de se réorienter vers un secteur d’activité porteur et plus accessible. Elle se présente au recrutement « des étoiles et des femmes » car elle possède une expérience en restauration.
De nombreux obstacles se sont dressés dans le parcours vers l’emploi de Wahiba, suspension de ses droits RSA, statut de travailleur handicapé lié à la forte dyslexie, incendie de son appartement… Malgré cela, Wahiba n’a jamais baissé les bras et a toujours persévéré avec force et acharnement.
Wahiba mérite largement d’être mise à l’honneur en tant que « beau parcours du PLIE », car c’est avec succès qu’elle a obtenu son diplôme de CAP de cuisine en juin 2020.
Le PLIE partenaire des Etoiles et des Femmes depuis la mise en place de cette action sur Marseille.



Wahiba arrive au PLIE en juin 2016, elle élève seule ses deux enfants, une fille de 11 ans et un fils de 9 ans handicapé. Elle n’a jamais été scolarisée …