Le parrainage : outil d’accompagnement à l’emploi

<<<<<<< HEAD:wp-content/themes/oneplie/template-parts/content-single.php

Du diagnostic d’entrée dans le dispositif du PLIE MP CENTRE à la sortie en emploi, les étapes de construction de parcours sont personnalisées pour chaque adhérent accompagné.
C’est l’accompagnateur à l’emploi, en véritable « chef d’orchestre », qui va mobiliser la bonne action au bon moment pour optimiser le retour à l’emploi.
Comment le parrainage s’inscrit dans ce grand « TETRIS » ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers le témoignage d’Audrey HAMIDI, notre toute jeune accompagnatrice à l’emploi du CIERES.

En 2017, Audrey HAMIDI, prend un virage à 180 degrés, quitte le domaine de l’IMPORT/EXPORT et s’engage dans une reconversion professionnelle. Elle intègre en 2018 une formation de Conseiller en Insertion Professionnelle (CIP) en alternance avec le GRETA et le CIERES. En 2019, elle est recrutée par le CIERES sur un poste d’accompagnatrice à l’emploi pour le PLIE.

« J’interviens sur les 2ème et 3ème arrondissements de Marseille sur un public très éloigné de l’emploi et rencontrant des problématiques sociales, linguistiques et de logement. A première vue, il y a du pain sur la planche avant d’envisager le retour à l’emploi mais c’est sans compter sur notre réseau ! Concernant ces « freins périphériques », nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur un partenariat riche. En ce qui me concerne, je travaille exclusivement sur le volet « Emploi » et une fois le diagnostic effectué et l’objectif fixé, nous avons à disposition une boîte à outils très complète permettant de mettre très rapidement les adhérents dans une dynamique de retour à l’emploi.
J’utilise le PARRAINAGE pour donner un coup de boost à la fin du parcours des adhérents lorsque leur projet professionnel est validé et testé en entreprise. Grâce aux conseils donnés par le parrain ou la marraine, aux exercices de simulation d’entretien, au plan d’action qu’ils mettent en œuvre, l’adhérent en ressort toujours grandi, plus fort, avec comme fils rouge le gain en confiance en soi. J’en ai également retiré beaucoup, personnellement, dans ma pratique professionnelle. Je citerai en exemple Bénédicte GUIBOUT, de JOB LINK, engagée aux côtés du PLIE depuis quelques années et qui maîtrise parfaitement cette action. A son contact, j’ai pu appréhender concrètement les bénéfices du parrainage et cela me sert dans ma pratique professionnelle pour mieux prescrire cette action. Développer la notion de réseau, donner un second souffle à un accompagnement, permettre de gagner en confiance, travailler la posture, changer le regard sur l’entreprise… sont autant de thématiques qui peuvent être abordées, en complément de mon travail, dans le cadre d’un parrainage.
Ma plus belle réussite PARRAINAGE ? Celle de Youssouf, agent de service, parrainé par Marie-Sophie PARTSOUMIAN de SODEXO. Avec sa marraine, il a travaillé le discours et l’importance de valoriser sa candidature en entretien de recrutement. Convaincue de son sérieux, lorsqu’une opportunité s’est présentée au sein de l’entreprise, elle n’a pas hésité à transmettre sa candidature. Il a été retenu et y travaille depuis le mois de juillet. »